Quand Macky Sall est pilonné à longueur de journée : à l’origine du silence de cathédrale autour du Palais  

Le Président de la République Macky Sall est souvent critiqué et trainé dans la boue par l’opposition et des segments de la société civile. ET dans son entourage, personne ne bouge ou ne bronche.

Et pour expliquer ce silence de cathédrale, SourceA dans sa parution de ce jeudi plonge ses lecteurs dans un passé récent ou ceux qui défendaient le Chef de l’Etat et sa famille, quitte à encaisser les coups les plus sévères des détracteurs du Palais, ont été tous payés en monnaie de singe après la présidentielle du 24 février 2019.

Et la preuve, explique votre journal, de Mahammad Boune Abdallah Dionne, à Mame Mbaye Niang en passant par Amadou Ba, Ciré Dia, Mamadou Mamour Diallo, Amadou Lamine Dieng de l’Anpej, entre autres, tous avaient l’habitude d’aller au front, croiser le fer avec les adversaires de leur mentor, mais tous ont été pressés comme de vieux citrons, avant d’être jetés à la poubelle.

Actusen.sn  

Share Button

Laisser un commentaire