Rennes, plus ambitieux sans Ben Arfa

Le Stade Rennais a vite tiré un trait sur l’échec Hatem Ben Arfa. L’attaquant français parti, le club breton est passé à autre chose et s’appuie désormais sur un début de saison prometteur pour afficher de nouvelles ambitions sur le front des transferts.

Il avait été la tête de gondole du projet monté par le Stade Rennais et Olivier Létang au cours du précédent exercice. Hatem Ben Arfa devait initialement permettre à la formation bretonne d’afficher ses nouvelles ambitions nationales en 2018-2019, et se relancer au passage après deux ans très compliqués au Paris Saint-Germain. Finalement, le symbole de la génération 87 dans l’Hexagone aura de temps en à autres fait le bonheur du public du Roazhon Park, mais ne laissera pas un souvenir impérissable chez les Rouge et Noir, d’autant que l’aventure commune s’est mal terminée.

Désormais, l’ancien prodige du centre de formation de l’Olympique Lyonnais est au chômage, là où le SRFC a lui débuté la saison 2019-2020 en trombe. Deux victoires sur les deux premières levées de Ligue 1, et surtout un gros coup réalisé au détriment du tenant du titre parisien, défait dimanche (2-1). De quoi donner des ailes au groupe dirigé par Julien Stéphan, et motiver peut-être encore plus les cibles potentielles sur le marché des transferts. Car, d’après les informations de L’Equipe, de jolis renforts pourraient encore débarquer à Rennes avant la fin du mois d’août. Après avoir notamment réussi à conserver Mbaye Niang, au contraire d’Ismaïla Sarr, le président Létang disposerait encore de quelques liquidités pour donner de nouvelles armes à son coach.

Un défenseur latéral gauche est espéré, tout comme un certain Joris Gnagnon. Ce dernier, formé à Rennes et parti au FC Séville il y a un an, n’a pas réussi à faire son trou en Andalousie. Le défenseur central sera néanmoins apparemment assez difficile à rapatrier. Mais la direction du club n’abdique pas et espère bien réaliser un autre joli coup. En effet, Maxime Gonalons pourrait lui apporter de l’expérience dans l’entrejeu. Le récupérateur international tricolore est un indésirable à l’AS Rome, et des négociations seraient en cours dans le but de finaliser un prêt. Avec notamment Benjamin Bourigeaud, Eduardo Camavinga et Clément Grenier, le Stade Rennais pourrait alors disposer de solides atouts au milieu de terrain.

Share Button

Laisser un commentaire