Entre multiples tentatives d’assassinat, actes de vandalisme… subis par le flic, ”El Capo”, et son fils : Qui en veut à Makha Diop?

Certains ont vite fait de le citer comme étant le présumé meurtrier du jeune apprenti-boulanger, Amar Mbaye, alias Thiam, tué à Thiès. Mais le policier El Capo, Makha Diop de son vrai nom, paie-t-il le prix de son refus inébranlable de laisser les trafiquants de drogue dormir du sommeil du juste.

En tout cas, pareille question est légitime, car SourceA révèle dans sa livraison de ce lundi qu’à plusieurs reprises, le flic ô combien teigneux, ainsi que son fils-aîné M.D ont échappé à des tentatives d’assassinat ou à des actes de vendetta dignes des grands Cartels.

Le 11 Mai 2015, son fils Mb. Diop échappe à une tentative d’assassinat, à Kaolack ; le même jour, El Capo voit son véhicule réduit en mille et un morceaux

En 2016, deux hommes surprennent, en plein sommeil, le fiston du flic, aspergent sa chambre d’essence et y mettent le feu

En 2017, le jeune Mb.D subit une troisième attaque. Cette fois-ci, c’était au sortir d’une soirée dansante. Il a été pris pour cible par de gros gaillards, qui ne cessaient de dire, ‘’tuons-le, c’est le fils de Makha’’, glisse-t-on à votre journal. A chaque fois, ce sont des trafiquants de drogue qui sont suspectés d’être derrière ces assauts.

Actusen.sn

Share Button

  • tout ce la n’est pas une excuse pour faire une bavure policiere

Laisser un commentaire