Drame à Thiès : un jeune conducteur de moto Jakarta tué, un policier accusé

C’est l’émoi et la consternation à la capitale  du rail, au quartier Som. Un élément de la police des Parcelles assainies de Thiès est accusé d’avoir tué un jeune conducteur de moto Jakarta.

Selon les témoignages recueillis par Actusen.sn, le jeune homme devait livrer du sel à la boulangerie Borom Diwane Sylla au moment où il aurait été interpellé par le policier, mais il ne se serait pas arrêté.

Face au refus du conducteur, le flic lui aurait lancé une pierre qui l’aurait atteint à la tête. Le conducteur serait tombé de la moto et a rendu l’âme sur le coup. Son corps a été acheminé, par les pompiers, à la morgue de l’hôpital Amadou Sakhir Ndiéguène.

Cet événement malheureux a provoqué l’ire des riverains, plus particulièrement les conducteurs de moto Jakarta. Une breve manifestation à été entamée, des pneus brûlés. Les forces de l’ordre ont dû intervenir en lançant des grenades lacrymogènes, pour disperser la foule. Suite à quoi les protestataires se sont déployés à l’intérieur des quartiers, et au rond-point Mbour 1 pour continuer leur manifestation.

Une enquête est ouverte.

Nous y reviendrons.

Actusen.sn

Share Button

Laisser un commentaire