Statut du chef de l’opposition : la réponse salée du parti Rewmi à Toussaint Manga  

Dans un entretien accordé au journal Le Quotidien ce mercredi, Toussain Manga a laissé entendre que «Idrissa Seck n’ose pas devant le Pds incarner le Chef de l’opposition». Mais la réaction du parti “Rewmi” ne sait pas fait attendre.

Et c’est le secrétaire national à la jeunesse dudit parti qui est monté au créneau pour mettre le porte-parole du groupe parlementaire «Liberté et démocratie» à sa place. «D’emblée, je rappelle que le Président Idrissa Seck n’est  pas demandeur du statut du chef de l’opposition mais si la constitution du Sénégal le lui confère, il l’assumera par prérogative républicaine. Et notre système politique s’étant adossé sur un régime présidentiel fort, il est indéniable que le chef de l’opposition actuel du Sénégal s’appelle Idrissa Seck  suite aux 900.000 voix récoltées lors de la dernière élection présidentielle, baromètre technique du choix du Président de la république», a répliqué Mory Guéye

A l’en croire, «je ne vois pas pourquoi tout ce débat inutile autour de cette question. Si tu avances que Idrissa Seck n’ose pas incarner le chef de l’opposition sénégalaise, oui effectivement, tu as raison! Il ne l’incarne pas, il est naturellement le chef de l’opposition».

Suffisant pour tirer à boulet rouge sur le député libéral, le poulain du candidat malheureux à la présidentielle de 2019 d’ajouter : «au lieu d’alimenter un faux débat sur ce statut du chef de l’opposition, je te suggère de méditer profondément sur la dislocation pourtant prévisible de ton parti avec comme soubassement la dévolution monarchique que mon leader Idrissa Seck avait la clairvoyance de déceler en 2004. Et l’histoire lui donne raison 15 ans après».

Actusen.sn

Share Button

Laisser un commentaire