Forum des partis politiques : le Gradec propose un assainissement et demande à l’opposition de discuter pour désigner son chef      

Le groupe de recherche et d’appui pour la démocratie participative et la bonne (Gradec) a organisé, ce matin  le quatrième forum des partis politiques. Lequel entre dans le cadre de la clôture de son projet intitulé «forum des partis politiques».

En effet, ce forum est consacré à la réforme du statut des partis politiques et au plafonnement des dépenses de campagne. Ce qui a poussé Ibrahima Fall, secrétaire général à proposer un assainissement. Aussi il a exhorté l’opposition à s’unir parce que pour lui chaque pays  à sa manière de désigner son chef de l’opposition. «C’est à l’opposition  de discuter pour trouver consensus et choisir qui sera le chef de l’opposition. Ce poste ne devrait pas être un poste de sinécure mais un poste qui renforce l’opposition même s’il s’agit d’un poste à  plusieurs milliards», a-t-il indiqué.

Face à la presse, il a fait savoir également que la multitude des partis au Sénégal doit faire l’objet d’un profond diagnostic.   «Nous sommes aujourd’hui à plus de 314 partis au Sénégal qui ne font même pas 1 500 000 membres. Ainsi  instituer un financement pour ces partis devient un véritable problème. Et par conséquent, on doit redéfinir le rôle et les missions des partis politiques et revoir la question des partis politiques dans leurs fonctionnements et même dans leur création  pour que l’on sache qui est qui» a-t-il dit.

Puis il ajoute : «il faut impérativement que le Sénégal puisse aller vers une législation qui tend à rationaliser les dépenses électorales, à les encadrer. Et que l’on revoie les partis politiques, leur  fonctionnement et faire en sorte que ces partis soient des instruments model de conquête du pouvoir afin qu’ils participent à l’éducation citoyenne».

Kiné Thiane  Stagiaire (Actusen.sn)

Share Button

Laisser un commentaire