Affaire de la drogue saisie au port de Dakar : les prolongations se jouent au Maroc

L’affaire de l’importante saisie de drogue opérée au port de Dakar n’a pas encre fini de révéler tous ses secrets. Alors que les agents de l’Ocrtis bataillent, fermement, pour mettre la main sur les commanditaires du convoyage et leurs complices, ainsi que ceux qui ont subtilisé une bonne partie de la cocaïne saisie, des officiers de l’Armée et de la Gendarmerie royale sont suspectés d’avoir leur mot à dire sur cette marchandise qui vise les principaux Ports ouest africains. 

Et, selon le quotidien arabophone Assabah repris par SourceA,  le dimanche 11 août, un navire ayant quitté le Port de Dakar, en partance pour Tanger et le Port de Sète, a laissé échouer quelques trois tonnes de cocaïne, qui se sont retrouvées sur la plage de Sidi Rahal. De Hauts gradés sont mouillés dans cette sale affaire.

Actusen.sn

Share Button

Laisser un commentaire